Umi Yori Mo Mada Fukaku (After the Storm)

Umi Yori Mo Mada Fukaku (After the Storm)

Umi Yori Mo Mada Fukaku (After the Storm)

0 commentaires 📅09 février 2017, 20:11
4 Excellent

Hirokazu Koreeda travaille toujours sur des trames qui semblent être à première vue uniques. Pourtant, il les approche avec un naturalisme contrôlé tel qu’on pourrait facilement prendre sa modération pour du simplisme.  En fait l’approche de Koreeda est si naturaliste qu’on se surprend souvent à sourire bêtement, sans raison, face à la beauté humble et bienveillante des scènes. Ces qualités sont extraites directement des traditions japonaises qui imprègnent chaque détail du film pour communiquer des valeurs et des émotions on ne peut plus universelles. Umi Yori est le récit d’un père divorcé, détective, écrivain, parieur et fauché, de son ex-femme qui fait de son mieux pour assurer l’avenir de son fils, d’une grand-mère veuve, consciente que sa fin approche, qui a des regrets et qui veut réparer l’irréparable et de l’enfant qui aime sa famille et qui comprend bien plus qu’il n’y parait. Autant de personnages qu’on apprend à connaître et qu’on ne peut s’empêcher d’aimer aussi bien pour leurs défauts que leurs qualités. C’était le cas avec les soeurs d’Umimachi Diary, les frères de Kiseki, la famille de Sochite Shishi Ni Naru…En fin de compte le talent de Koreeda c’est de nous offrir des films qui ne nous quittent jamais et auxquels on repense régulièrement et plusieurs années plus tard.

Share this article:

Related Articles

  • Split

    Split

    Les mauvais films de M. Night Shyamalan sont très mauvais et ses meilleurs films sont largement surévalués. Quand on pense qu’il n’a jamais été si bon que ça on n’attend pas

  • آخر واحد فينا – The Last of Us

    آخر واحد فينا – The Last of Us

    The Last of Us est le premier long-métrage du cinéaste tunisien Ala Eddine Slim. C’est une succession de réalisme social et de réalisme fantastique pour raconter un récit de survie.

  • Shin Gojira

    Shin Gojira

    Shin Gojira, littéralement « nouveau Godzilla » est un reboot du film de monstre venant de la source, le Japon. Il serait trop facile de taper sur les incarnations américaines pour élever

  • Les meilleurs films de l’année

    Les meilleurs films de l’année

    Une année particulièrement chargée en heureux et malheureux événements fait que je n’ai regardé qu’un nombre misérable de films. Je ne vais quand même pas me priver de dresser ma

Aucun commentaire

Aucun commentaire pour le moment!

Vous pouvez être le premier à en poster un

Ecrire un commentaire

Laisser un commentaire